Coupable. La Haute Cour de Londres a annoncé lundi accepter la plainte déposée par 91 000 automobilistes contre Volkswagen (VW). Selon la justice britannique, le constructeur allemand les a floués en installant un «logiciel truqueur» dans ses véhicules. Le montant des dédommagements qui devront être versés n’est pas connu. Le groupe automobile peut par ailleurs encore faire appel.