Les achats en ligne font toujours davantage partie des habitudes de consommation des Suisses. Au cours des douze derniers mois, les Helvètes, qui achètent régulièrement sur internet, ont dépensé quelque 11,2 milliards de francs, comparé à 9,1 milliards un an auparavant.

Lire aussi: Le commerce en ligne poursuit son expansion

En moyenne, cela représente 2400 francs par utilisateur en Suisse, comparé à 1950 francs un an plus auparavant, indique le dernier rapport sur le comportement des Suisses en matière de commerce électronique présenté mardi à Baden par la société de conseil Contactlab et NetComm Suisse, l’association helvétique du commerce en ligne. 

Vacances, transports et mode en tête

Les réservations de vacances en ligne, les transports et la mode occupent le haut du tableau des dépenses effectuées en ligne. Quelque 1,7 million de Suisses ont dépensé en moyenne 1232 francs (1115 euros) pour des vacances, soit sensiblement plus qu’au Royaume-Uni (855 euros) et en Allemagne (714 euros). Suivent les achats de services liés aux transports (932 francs) et ceux consacrés à l’habillement (605 francs), indique l’étude qui repose sur des données provenant de 30 000 internautes européens, dont plus de mille en Suisse.

Les enseignes réelles ont un avantage en ligne 

L’étude, présentée dans le cadre de la Swiss E-commerce Conference, qui s’est tenue mardi à Baden, livre aussi plusieurs indications sur les préférences des clients sur internet. Ainsi, ils préfèrent acheter en ligne auprès d’enseignes qui ont aussi des magasins réels (48%), puis auprès des sites en ligne qui appartiennent à des marques connues (47%) et chez les boutiques spécialisées sur internet (43%). 

Près du tiers des achats effectués à l'étranger

Le tourisme d’achat est très répandu pour le commerce en ligne. Plus de 61% des internautes suisses achètent à l’étranger. Ces achats représente 27% de leur budget en ligne, soit environ 3 milliards de francs dépensés hors de nos frontières, principalement en Allemagne (54%), puis en France (22%), en Chine (20%) et aux Etats-Unis (19%). Ils achètent à l’étranger avant tout en raison du prix (75% des répondants) mais aussi parce que les produits et services sont plus accessibles sur les sites étrangers (39%).

Lire aussi: Digitec renforce sa domination du marché suisse du e-commerce

En Suisse, près de la moitié des sondés indiquent préférer effectuer des achats en ligne lorsqu’il est possible d’aller retirer les produits dans des points de distribution («click & collect»). Cette préférence pour ce mode de livraison est un atout à exploiter par les sites de e-commerce suisses afin de faire face à la concurrence étrangère, a souligné Luca Olivari, responsable des données chez Contactlab.

40 millions de clients potentiels pour les sites suisses

L’image positive de la Suisse à l’étranger est un autre atout que les sites helvétiques peuvent de leur côté exploiter: «Les sites suisses ont la réputation d’être fiables, précis et d’offrir des produits de qualité», ajoute le spécialiste. L’étude estime à 40 millions de personnes la clientèle potentielle située hors de nos frontières pour les sites helvétiques de commerce en ligne. Dans l’ordre, les Allemands arrivent en tête (12,1 millions), suivis par les Britanniques (6,7 millions) et les Français (5 millions). 

L’email reste le moyen de communication le plus utilisé

Malgré l’essor des réseaux sociaux, le courriel (93%) reste de loin le moyen de communication le plus fréquemment utilisé par les internautes, tout comme les newsletter (89%). A noter aussi que plus de la moitié des clients sondés indiquent faire confiance aux indications figurant dans les newsletter et que plus des trois quarts d’entre-eux ont effectué des achats en ligne sur la base du contenu indiqué dans une newsletter.