Les Suisses ne restent pas inactifs face aux incertitudes sur l’avenir de l’AVS. Ils prennent leur prévoyance en main. Ils ne sont en effet que 16% à manifester leur confiance envers l’AVS, selon le Baromètre de la prévoyance de Raiffeisen publié jeudi. L’étude s’appuie sur une enquête réalisée en juin par l’Institut Link auprès de 1041 personnes âgées de 18 à 65 ans.