Une entité du célèbre site d’enchères virtuelles eBay va être racheté par Adevinta, détenteur du site de petites annonces Le Bon Coin. Une transaction estimée à 9,2 milliards de dollars et qui se concrétisera durant le premier trimestre 2021, permettant ainsi au groupe norvégien de devenir le leader mondial du marché des annonces en ligne. Est-ce le signal que ce marché est en ébullition? «Malgré la crise, ou à cause d’elle, on s’attend à ce qu’il continue de grandir et de générer des profits ces prochaines années», répond Olivier Rihs, directeur général de TX Markets. Mais cette opération n’aura semble-t-il qu’un très faible impact sur le marché suisse.

Des liens immuables

Réputé pour l’appétence de ses acteurs depuis que la bascule vers internet a été amorcée, le marché des petites annonces est majoritairement détenu par des groupes de presse. C’est le cas du géant sud-africain Naspers, entre autres propriétaire des 60 titres de Media24, du réseau social de shopping américain Multiply, du site immobilier Property24, du site russe Avito et anciennement de Ricardo, vendu à Tamedia en 2015.