Le bénéfice d'exploitation de Sulzer Medica (avant éléments exceptionnels et amortissement du goodwill) a progressé de 15% à 270 millions de francs au cours de l'exercice 2000, selon les résultats communiqués par le groupe vendredi. Un chiffre qui correspond aux attentes des analystes. La hausse de 23% du bénéfice net (ajusté des désinvestissements et des facteurs exceptionnels) à 191 millions de francs a en revanche plutôt dépassé les attentes. La filiale (à 74%) du groupe Sulzer centrée sur les techniques médicales doit toutefois faire face au rappel de prothèses pour la hanche «Inter Op» défectueuses, vendues principalement aux Etats-Unis. «Sur les 17 500 modèles implantés, 601 patients ont dû être réopérés» a reconnu André Buchel, le président de la direction de Sulzer Medica vendredi à Winterthour. Et de souligner: «c'est la première fois que nous sommes confrontés à une telle situation». André Buchel écarte toutefois le risque de plainte collective dans la mesure où Sulzer Medica a rapidement pris les mesures qui s'imposent. Le patron de Sulzer Medica s'attend toutefois à un recul des ventes de prothèses pour la hanche au premier semestre aux Etats-Unis. Pour nombre d'analystes toutefois, le risque lié à ce rappel est difficile à évaluer.

P. K.