En 2014, Sunrise avait subi une perte nette de 115 millions de francs, a rappelé jeudi l'opérateur établi à Zurich et coté à la Bourse suisse depuis février 2015. Sans tenir compte des coûts de cette première cotation et de ceux résultant du refinancement de la société, qui se sont chiffrés à 175 millions, Sunrise affiche un bénéfice net de 45 millions.

Le chiffre d'affaires s'est replié de 4,8% au regard de 2014 à 1,98 milliard de francs. Sur le seul 4e trimestre, les revenus se sont tassés à 512 millions, contre 555 millions entre octobre et fin décembre 2014.

Sunrise explique ce tassement par les changements des tarifs d'itinérance, l'appréciation du franc et la baisse des ventes de smartphones en lien avec la migration de la clientèle vers les abonnements mensuels au détriment des formules à prépaiement. De 177 millions de francs en 2014, le résultat d'exploitation s'est contracté à 144 millions l'an passé.

Evoquant l'exercice en cours, Sunrise escompte une poursuite des phénomènes qui ont pesé sur ses revenus l'an passé, mais à un rythme plus modéré. Le chiffre d'affaires est ainsi attendu entre 1,89 et 1,93 milliard de francs et un résultat d'exploitation ajusté avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) de 600 à 620 millions, contre 627 millions en 2015.

Changements à la direction

Sunrise renouvelle sa direction et son conseil d'administration. Ancien et éphémère président du conseil d'administration d'UBS, Peter Kurer, présidera le numéro deux helvétique des télécommunications. Son directeur général, Libor Voncina, quitte pour sa part l'opérateur, Olaf Swantee lui succédant le 9 mai prochain.

Citoyen suisse, Olaf Swantee a récemment quitté son poste de directeur général de l'opérateur britannique de télécommunications mobiles EE, né de la fusion entre T-Mobile et Orange, précise jeudi Sunrise. Auparavant, M. Swantee était responsable des activités en Europe d'Orange, la division mobile du géant français France Télécom.

«Leader de nationalité suisse de renommée, Olaf Swantee est sensible aux exigences et aux opportunités de notre marché», relève l'actuel président du conseil d'administration de Sunrise, Lorne Somerville, cité dans le communiqué. Ce dernier, qui sollicitera un nouveau mandat d'administrateur lors de l'assemblée générale du 15 avril, loue par ailleurs le travail «fantastique» de Libor Voncina ces trois dernières années.

Sunrise motive la candidature de Peter Kurer par sa grande expérience dans la direction d'une entreprise cotée en Bourse. Actuellement partenaire de la société d'investissement BLR & Partners, à Thalwil (ZH), Peter Kurer a notamment présidé entre 2008 et 2009 l'organe de surveillance du numéro un bancaire helvétique UBS.


Lire aussi: