Sunrise s’est aventuré il y a quelques jours sur un marché totalement nouveau pour lui: les téléphones pour enfant. L’opérateur propose ainsi le modèle Blabloo Kidsphone wave 1, un smartphone destiné à être le premier mobile de son enfant. Il s’agit d’un appareil d’apparence classique, tournant avec le système d’exploitation Android. La grande différence avec les autres téléphones, c’est qu’il est livré avec des applications permettant de le contrôler totalement à distance par le téléphone des parents.

Lire aussi: Ces parents qui «fliquent» les smartphones de leurs enfants

Sunrise présente cet appareil et ses fonctions de manière presque enchantée: «Grâce à Blabloo, les parents peuvent montrer à leur enfant comment commencer à utiliser un smartphone de manière raisonnée. Les parents peuvent accéder au smartphone à distance et le gérer en temps réel, ce qui évite les tensions entre les parents et l’enfant à cause d’une utilisation excessive du smartphone. Avec Blabloo, il suffit d’un clic pour décrocher les enfants de leur écran.» Est-ce aussi simple et efficace que cela? Nous avons testé ce téléphone.

Configuration facile

Le Blabloo Kidsphone est un téléphone d’entrée de gamme. L’appareil pèse 187 grammes, sa mémoire n’est que de 16 Go et il est très loin d’être un monstre de puissance. Fourni avec deux coques, une rose et une bleue (bonjour les clichés), il est livré avec la version 9 du système Android et l’ensemble de ses apps de base: mais on y trouve aussi une app SOS (permettant un appel direct à un numéro prédéfini) et une autre que nous allons découvrir, Family Chat.

Pour contrôler ce que fait son enfant sur cet appareil, il faut installer sur le téléphone des parents (iPhone ou Android) une app appelée Blabloo Parents. Gratuite, elle permet de contrôler tout ce qui se passe sur le téléphone de son enfant. Pour connecter les deux téléphones entre eux, il faut scanner avec le téléphone parental un code QR affiché sur le mobile de son enfant, puis créer un code.

Contrôle total

Ensuite, le parent possède un contrôle total sur le portable de son enfant, via une app plutôt bien faite. Les possibilités d’interaction et de contrôle sont très nombreuses. Commençons par l’icône «Ecoute s’il te plaît». Au choix, le parent peut faire afficher, via des boutons prédéfinis, «viens manger», «au lit», «va faire des devoirs», «va brosser les dents», «va prendre la douche», «va plutôt jouer dehors», «pause câlin» ou encore «réponds-moi s’il te plaît». Immédiatement après que l’on a cliqué sur ces boutons, un petit message s’affiche en bas de l’écran du téléphone de l’enfant. Et quelques secondes plus tard, ce même message apparaît en grand sur l’écran, bloquant l’accès à tout le téléphone. A l’enfant d’obéir.

Il est aussi possible d’éteindre totalement le portable de l’enfant à distance, mais aussi de le redémarrer. Le parent peut aussi choisir très précisément quelles apps ou quels types d’apps l’enfant peut consulter sur son téléphone. Il est par exemple possible de désactiver certains jeux, l’appareil photo ou la navigation sur internet. De plus, le parent peut décider, via un planificateur, à quels moments de la journée et de la semaine sa progéniture peut utiliser son téléphone.

Lire également: A la maison, le smartphone fait écran total

Géolocalisation

Il y a aussi cette app Family Chat: il s’agit tout simplement d’une application permettant une communication directe, par messages textes, entre les deux téléphones.

Le parent peut sans surprise aller très loin dans le contrôle de l’appareil de son enfant. Il est ainsi possible de le géolocaliser non seulement en permanence, mais aussi de retracer son parcours. Cerise sur le gâteau, le parent est aussi capable, toujours à distance, de voir quels numéros son enfant a appelés, mais aussi qui l’a contacté. Le parent peut aussi autoriser ou interdire les contacts avec certains numéros.

Parlons du prix: Sunrise vend ce Blabloo Kidsphone 149 francs. Il faut y ajouter un abonnement pour que le téléphone soit connecté en permanence: le moins cher est Mobile Start Young, à 20 francs par mois.

Des alternatives

Au final, et c’est une évidence, il faut bien entendu expliquer à son enfant tout le contrôle que l’on peut avoir sur son téléphone. Mais il y a d’autres solutions que le produit proposé par Sunrise: acheter un smartphone d’occasion à environ 100 francs et y installer une application de contrôle, comme Kidoz, Qustodio ou Xooloo (non testées). Mais le mieux sera sans doute toujours d’avoir des discussions ouvertes et régulières avec son enfant à propos de l’utilisation de son portable.