Microsoft, Google, mais aussi Logitech en Suisse: on l’a vu lors des résultats publiés ces derniers jours, les géants de la technologie sont les grands gagnants de la pandémie. Les demandes en services numériques et en équipement ont explosé. Et on aurait pu imaginer que les besoins en connexion et en bande passante auraient suivi. Or il n’en est rien en Suisse: Swisscom, qui publiait jeudi ses résultats annuels, fait partie des perdants de la pandémie.