A la tête du groupe BKW depuis 2013, Suzanne Thoma a entrepris une mue profonde de l’entreprise. Celle-ci passe par l’abandon du nucléaire et l’arrêt de la centrale de Mühleberg le 20 décembre prochain.