Horlogerie

Swatch Group et Richemont, inégaux dans la transition

ANALYSE. Les exportations d’entrée et de milieu de gamme affichent des baisses à deux chiffres. C’est ce qui explique, en partie, la différence de performance entre les deux groupes horlogers suisses

Le verdict est tombé jeudi. Il était attendu et il s’est confirmé. Les exportations horlogères affichent une baisse de 10,7% à fin juin.

Dans le détail des statistiques publiées par la Fédération horlogère (FH), de nettes différences apparaissent entre les segments de prix. Et une évidence, encore une fois confirmée. Les montres les moins chères sont les plus touchées. Pour celles dont le prix à l’export se situe entre 500 et 3000 francs (prix en magasin entre 1000 et 9000 francs), le recul atteint 20%. Dans l’entrée de gamme aussi, les temps sont durs, avec un déclin de 15 à 20%, par rapport à juin 2018. Le segment de 3000 francs et plus, lui, ne recule que de 5%.