Horlogerie

Swatch Group veut construire une nouvelle usine au Brassus

CHH Microtechnique, filiale du groupe horloger, veut regrouper ses 400 collaborateurs sur un même site, au Brassus (VD). Deux bâtiments industriels de trois étages et un parking de 276 places sont mis à l’enquête

Swatch Group veut réunir sur un seul site, au Brassus (VD), ses ateliers de composants de la vallée de Joux. Deux bâtiments industriels et un parking à étages de 276 places sont mis à l’enquête jusqu’au 13 septembre.

CHH Microtechnique, une filiale de Swatch Group, produit des composants de mouvements mécaniques haut de gamme. Elle veut regrouper ses quelque 400 collaborateurs, actuellement répartis sur six sites entre le Brassus, le Sentier, l’Orient et Les Bioux.

Flux de production maximisés

Selon le préavis municipal, les bâtiments actuels ne sont plus aux normes et la société entend rationaliser sa production et favoriser les synergies. «CHH Microtechnique s’est beaucoup développée ces dernières années. Elle va pouvoir œuvrer dans un environnement industriel moderne, et réduire les délais de livraison par des flux de production maximisés», a expliqué le groupe à Keystone-ATS.

Lire également: De 1998 à 2018, l’explosion du grand business horloger

Swatch Group ne dévoile pas le montant de son investissement, qui reste confidentiel. Le groupe parle d’une «excellente nouvelle pour le canton de Vaud. Swatch continue d’investir massivement dans son outil et ses capacités de production en Suisse.»

Deux étapes administratives restent à franchir avant d’aller de l’avant: le nouveau Plan partiel d’affectation (PPA) du quartier doit être définitivement validé, et le permis de construire accordé.

Deux bâtiments de trois étages

Fin juin, le nouveau PPA a été voté par le Conseil communal du Chenit, puis approuvé par le canton, a indiqué Marc-André Burdet, secrétaire communal. Mais les opposants, trois voisins directs, peuvent encore se manifester d’ici au 14 septembre.

En parallèle, CHH Microtechnique a déposé une demande de permis de construire et la mise à l’enquête dure jusqu’au 13 septembre. Selon les plans actuels et sous réserve d’oppositions, les deux bâtiments, joints par des passerelles, devraient comporter trois étages chacun.

Lire aussi: Nick Hayek rend service à Baselworld

L’ensemble du site de production, pour un total de près de 12 000 m² de surface utile, disposera de 276 places de parking abritées. Swatch Group ne s’avance pas sur le calendrier du chantier. Si tous les feux sont au vert, la construction pourrait débuter début 2019, calcule Marc-André Burdet. Tout dépendra des éventuelles oppositions.

Au Brassus, des voix se sont élevées pour critiquer un projet jugé «démesuré» en regard de la structure architecturale du village et certains craignaient des nuisances pour le voisinage. Swatch Group promet de favoriser le déplacement groupé de ses employés, notamment par des bus d’entreprises, le covoiturage et une participation «substantielle» aux abonnements de transports publics.

Publicité