Gare de Zurich. Un sandwich et une eau gazeuse: 16,70 francs. Au moment d’encaisser, la vendeuse regarde avec une certaine curiosité l’auteur de ces lignes brandir son poignet et payer avec une montre. Un bip plus tard, la facture est réglée. Depuis jeudi, SwatchPay est disponible en Suisse et permet des paiements sans contact. Il vient concurrencer d’autres dispositifs déjà sur le marché comme Twint, Apple Pay ou Samsung Pay.

Lire aussi: Entre Apple et les banques suisses, la guerre est déclarée (15.11.2018)