Ils sont Romands et ont découvert les cryptomonnaies avant tout le monde. Surtout, ils ont transformé cette connaissance en autre chose que la recherche d’un profit rapide et souvent chimérique. Mineur, trader, évangéliste ou éditeur, ils racontent leur vie avec le bitcoin.

Retrouvez notre dossier spécial et notre éditorial

«J’ai découvert le bitcoin durant l’hiver 2016, en faisant mes recherches sur internet, j’ai lu un texte qui le comparait à de l’or digital. A partir de là, j’ai commencé à me renseigner, car je me suis toujours intéressé aux monnaies.» Depuis, Swiss Crypto Cat organise des rencontres autour du bitcoin, passées au virtuel pour cause de pandémie et crée des NFT, des œuvres d’art numériques authentifiées sur la blockchain.