Technologie

La Swiss Digital Initiative est lancée depuis Genève

La fondation, qui réunit notamment Microsoft, Credit Suisse, Google, Huawei, Ringier et Swisscom, vise à créer les bases d’un web plus sûr. Doris Leuthard en est la présidente

La Suisse, et Genève en particulier, se positionne davantage comme le centre mondial pour la confiance numérique. Lundi a été lancée dans la Cité de Calvin la Swiss Digital Initiative, une fondation réunissant plusieurs multinationales de la technologie, mais aussi de grandes entreprises suisses. Présidée par Doris Leuthard, ancienne présidente de la Confédération, la Swiss Digital Initiative vise à améliorer la sécurité sur le web, au travers d’un document qui devra être paraphé par les principales sociétés actives sur internet.

A l’origine de cette initiative se trouve DigitalSwitzerland, l’association qui soutient la numérisation de la Suisse – son troisième Digital Day se déroule d’ailleurs ce mardi 3 septembre un peu partout en Suisse. DigitalSwitzerland a réussi à s’entourer de plusieurs grands noms de la technologie, à commencer par Brad Smith, président de Microsoft, qui milite depuis des années pour un web plus sûr. Des représentants de Facebook, du chinois Huawei ou encore de Google étaient présents. A leurs côtés, Tidjane Thiam, directeur de Credit Suisse, Ueli Maurer, président de la Confédération, et Marc Walder, fondateur de DigitalSwitzerland et directeur de Ringier – Ringier détient Le Temps, avec AxelSpringer, via une coentreprise.