Aéronautique 

Swiss immobilise sa flotte d'Airbus A220

La compagnie aérienne va temporairement clouer au sol ses appareils A220, conçus par le canadien Bombardier (C-Series) et repris par l’homologue européen Airbus. Des annulations de vols sont à prévoir

La compagnie aérienne helvète a confirmé devoir inspecter de manière complète les modèles d’Airbus A220, conçus par le canadien Bombardier (C-Series) et repris par l’homologue européen Airbus. Ces avions doivent faire l’objet d’une inspection complète en raison de problèmes moteur. Ce passage à l’atelier entraînera des annulations de vols, indique Swiss mardi.

Cette mesure est la conséquence d’un nouvel incident avec un avion C-Series/A220 ayant un réacteur de Pratt & Whitney. Swiss réintégra ces appareils dans sa flotte uniquement après une inspection complète, selon le communiqué. Swiss prend très au sérieux ces incidents et est en contact avec les autorités compétentes, Airbus et Pratt & Whitney, a fait savoir la compagnie aérienne.

Concernant l’annulation des vols, Swiss a aussi indiqué que les passagers touchés ont été contactés activement, si leurs coordonnées ont été fournis lors de la réservation. Ces passagers pourront être transférés sur d’autres vols au frais de Swiss. La compagnie ne peut pas encore se prononcer sur le nombre de passagers touchés par cette mesure, a indiqué un porte-parole.

Lire aussi: Mortelle défaillance de moteur sur un avion de Southwest

En juillet dernier, un Airbus A220 de Swiss avait déjà perdu des pièces de moteur au-dessus de la France. L’incident, qualifié de «grave», s’était produit sur un appareil reliant Genève à Londres. Une panne sur le moteur gauche a conduit l’équipage à dérouter l’avion vers l’aéroport Paris Charles-de-Gaulle où il s’était posé sans encombre.

Publicité