«AWD et Swiss Life forment une équipe idéale pour croître à l'international.» Rolf Dörig, directeur général de Swiss Life, n'a pas manqué de souligner lundi à Zurich les nombreuses complémentarités entre le premier groupe d'assurance vie en Suisse et le numéro deux du conseil financier indépendant outre-Rhin. Un mois après avoir revendu la Banque du Gothard pour 1,9 milliard de francs et deux semaines après la cession de ses activités belges et néerlandaises à SNS Reaal pour un montant allant jusqu'à 2,5 milliards, l'assureur n'a pas manqué de surprendre en passant à nouveau à l'offensive.

Une prime de 36% sur le titre

Swiss Life versera près de 1,9 milliard de francs pour prendre le contrôle de la majorité du capital d'AWD. Le groupe zurichois déposera une offre d'achat au prix de 30 euros par action AWD, soit une prime de 36% par rapport aux trois mois précédant l'annonce. Les documents de l'offre, qui ne prévoit pas de seuil minimum d'acceptation, seront publiés en janvier prochain. Compte tenu du prix offert par Swiss Life, très supérieur au cours de clôture de 22,93 euros de l'action AWD vendredi, l'assureur ne devrait avoir aucune difficulté à récolter un maximum de titres sur le marché.

Actuellement, Carsten Maschmeyer et Swiss Life contrôlent ensemble d'ores et déjà plus de 35% du capital de l'entreprise allemande. Le fondateur et sa famille se sont engagés à mettre à disposition 20% du capital-actions de la société dans le cadre de cette offre. En outre, la famille Maschmeyer conserve une participation d'environ 10% dans AWD, sur laquelle Swiss Life dispose d'une option d'achat à long terme. Quant à Swiss Life, l'assureur possède déjà 2,68% du capital d'AWD, à quoi s'ajoutent d'autres instruments financiers qui lui permettent d'acquérir une part supplémentaire de 2,75%.

Malgré la prise de contrôle déjà assurée d'AWD par Swiss Life, les deux parties insistent sur la préservation de l'indépendance du prestataire de services financiers qui emploie près de 6300 conseillers financiers en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Grande-Bretagne et qui est déjà bien implanté en Europe de l'Est. Le siège social d'AWD sera maintenu à Hanovre et l'entreprise demeurera cotée en bourse. En outre, Carsten Maschmeyer, âgé de 48 ans, restera aux commandes de la société allemande pendant encore cinq ans au moins.

Quel sera l'impact de ce rachat sur les résultats de l'assureur? Selon Swiss Life, cette transaction devrait avoir une incidence positive sur le bénéfice par action du groupe à partir de 2009 au plus tard. En outre, le groupe zurichois estime les synergies dégagées grâce à cette opération à 50 millions de francs par an jusqu'en 2012. Pour tenter de rassurer les marchés, le titre a cédé 7,2% lundi. Swiss Life maintient son programme de rachat d'actions portant sur un montant maximum de 2,5 milliards de francs.