Swiss Re, leader mondial de la réassurance, a présenté jeudi des résultats 2006 nettement au-dessus des attentes. Marqué par l'intégration réussie d'Insurance Solutions, le recul des catastrophes naturelles, et la croissance des marchés boursiers, le bénéfice net du groupe zurichois double pratiquement à 4,6 milliards de francs (+98%). Son volume des primes encaissées se monte à 29,5 milliards (+10%).

Toutes les régions et tous les secteurs ont contribué à la croissance, s'est félicité le patron de la compagnie, Jacques Aigrain. Les affaires non-vie se sont révélées particulièrement favorables. Le résultat opérationnel du secteur a crû de 19% à 5 milliards de francs pour des primes en hausse de 7% à 17,4 milliards. Le ratio combiné (rapport entre les coûts et les sinistres) s'est amélioré à 90,4% contre 114,1% une année plus tôt en raison des catastrophes.

Rachetée pour 6,8 milliards de dollars en novembre 2005 à General Electric, Insurance Solutions a en outre participé à cette forte hausse des résultats depuis juin 2006, date de la finalisation de l'acquisition. Ainsi, le groupe américain, anciennement cinquième réassureur mondial, permet à Swiss Re d'augmenter ses primes de près de 3,5milliards de francs.

«Tableau plaisant»

L'intégration du groupe du Kansas permettra d'économiser 70millions de plus que prévu au moment de son rachat, soit 460 millions d'ici à 2008. De plus, les coûts de restructuration sont revus à la baisse par Swiss Re: le réassureur a payé 210 millions l'an passé, et prévoit une rallonge inférieure à 50 millions en 2007, contre un total de 325 millions prévus. Ce «tableau plaisant» permet à Swiss Re d'orienter sa stratégie vers une croissance durable, a estimé Jacques Aigrain.

Swiss Re a décidé de lancer un programme de rachat d'actions d'une valeur de 6 milliards de francs sur trois ans. Les deux tiers feront l'objet d'une procédure classique. Le dernier tiers concerne la participation de General Electric (GE) de 9% dans le capital du réassureur suisse, conclue au moment du rachat d'Insurance Solutions. La moitié a déjà été vendue sur le marché jeudi par GE au prix de 104 francs l'unité, tandis que l'autre moitié va être rachetée par Swiss Re.

Les spécialistes se sont montrés convaincus par les résultats de Swiss Re, le rachat d'actions et la

hausse du dividende. A la Bourse suisse, l'action a ouvert en hausse, gagnant jusqu'à 5,7% en matinée. Le titre a clôturé sur un gain de 3,37%, la plus forte progression du SMI.