Espace

Swiss Space Systems prépare son entrée en bourse et ouvre son capital

La société basée à Payerne (VD) veut être cotée d’ici à la fin de l’année

Jeudi, la société Swiss Space Systems a annoncé son intention d’entrer en bourse d’ici à la fin de l’année. Et, en parallèle, d’ouvrir 4% de son capital au public, plus 1% à ses employés. Fondée en 2012, la société a pour but de développer, construire, certifier et opérer des navettes suborbitales pour le déploiement de petits satellites jusqu’à 250 kg. Le groupe, qui emploie actuellement 75 collaborateurs, compte vendre deux packs, pour un montant total estimé à 10 millions de francs. Et ces packs pourront, selon le souhait des clients, être convertis en actions de l’entreprise.

Ainsi, 4000 packs dits «Gold», pour un prix unitaire de 1399 francs, donneront droit à un vol ZeroG Party Zone* valable au 2e semestre 2016. En parallèle, 800 packs «Platinum», coûtant 6999 francs, donneront droit à un vol ZeroG Premium Zone* valable au 2e semestre 2016 incluant une montre Breitling S3 ainsi qu’un deuxième vol Party Zone. La société précise jeudi que, un mois avant son entrée en bourse, le bénéficiaire de l’un de ces packs devra confirmer son vol ZeroG Party Zone, ou au contraire communiquer à S3 sa volonté de convertir son billet pour l’obtention de 500 actions. La vente de ces packs débutera dans la journée à l’adresse http://www.spaceforall.ch

Ambitions mondiales

L’entreprise affirme dans son communiqué de jeudi qu’un organisme externe et indépendant estime la valeur de la société à 120 millions de francs, en calculant un taux de rendement annuel moyen de 15% et une marge opérationnelle de 30%. Swiss Space Systems ambitionne, à terme, de devenir numéro un mondial du marché du lancement des petits satellites. Un marché sur lequel d’autres sociétés américaines se profilent actuellement.

Publicité