L’offensive de Swisscom sur le marché de la télévision entre dans une nouvelle ère. A la lecture des chiffres du premier trimestre, publiés jeudi, on constate que la croissance de l’opérateur sur ce segment est arrivée presque à son terme. UPC, qui a perdu des centaines de milliers de clients ces dernières années, peut souffler. Mais le câblo-opérateur va désormais devoir affronter les promotions de son concurrent.

En un an, Swisscom a vu le nombre de clients de son offre TV augmenter de 2,1%, à 1,523 million. C’est historiquement la plus faible croissance de l’opérateur sur ce marché, sur lequel il était entré en 2006. En 2017, le nombre de clients avait augmenté de 3,5%, contre 10,9% en 2016 ou encore 14,2% l’année précédente. L’opérateur semble ainsi avoir achevé sa phase de conquête, clairement au détriment d’UPC. Entre 2012 et 2018, le câblo-opérateur a subi une hémorragie de clients dans ce domaine, ceux-ci passant de 1,449 à 1,083 million, soit une chute de 25%.