Après les avertissements, Swisscom est passé à l’acte. Mercredi, l’opérateur a annoncé la coupure de son réseau de téléphonie mobile 2G. Après de premières annonces à ce sujet datant de… 2015 déjà, Swisscom l’a débranché. Conséquence: plus aucun ancien téléphone, de type Nokia 3210, ne peut être utilisé sur son réseau. L’opérateur historique imite ainsi Salt, qui avait déjà désactivé toutes ses antennes 2G dès 2019. Sunrise, lui, devrait faire de même fin 2022.

La disparition de la 2G chez Swisscom marque la fin d’une ère. Ce réseau avait été lancé en 1993, avec pour seules fonctions les appels vocaux. Les échanges de SMS ont été rendus possibles deux ans après, en 1995, avant que l’accès à internet ne soit proposé plus tard. Ces dernières semaines, il ne restait plus que quelques dizaines de milliers de téléphones mobiles 2G actifs sur le réseau de Swisscom. Selon ce dernier, la part du trafic transmis via la 2G a baissé progressivement, atteignant moins de 0,03% fin 2020.