Démissionner? «Ah non, mon travail me plaît», répond Urs Schaeppi. Le directeur de Swisscom est sous pression. Et ses clients sont en colère. Les pannes se multiplient auprès de l’opérateur, sans que celui-ci donne l’impression d’en diminuer la fréquence. Il y eut bien sûr la panne massive survenue dans la nuit du 8 au 9 juillet, durant laquelle les numéros d’urgence n’étaient plus atteignables dans une grande partie de la Suisse. Et ce mardi encore, l’accès mobile à internet a été interrompu de 11h20 à 11h45. De quoi susciter des questions sur la fiabilité de Swisscom.

Lire aussi: La panne qui touchait les numéros d’urgence a été résolue annonce Swisscom