Innovation

Swisscom investit dans la start-up Bexio

La jeune pousse saint-galloise fournit des logiciels d’entreprise pour les PME basés sur le cloud. Elle vient de lever 7,5 millions de francs auprès de plusieurs investisseurs. Les levées de fonds s’accélèrent pour les fintech suisses

Et une de plus. Les levées de fonds à plusieurs millions de francs s’accélèrent dans la fintech suisse, même si elles restent encore souvent cantonnées à la région zurichoise. Ce jeudi, c’est Bexio, une start-up basée à Rapperswil (SG) spécialisée dans les logiciels pour les PME, qui a récolté 7,5 millions de francs, auprès de plusieurs investisseurs, dont Swisscom.

«La levée de fonds va nous permettre de poursuivre notre stratégie de croissance, de renforcer la position de Bexio sur le marché et de continuer à investir dans l’innovation», explique Jeremias Meier, directeur général de la société dans un communiqué publié jeudi. Aux côtés du géant des télécoms, les fondateurs ont également investi, de même que certains investisseurs existants comme Redalpine Venture Partners et Armada Investment.

«La croissance que Bexio a enregistrée depuis sa création est impressionnante. Grâce à son réseau de relations étroites avec des prestataires de services dans les industries avoisinantes, nous sommes convaincus qu’elle va jouer très prochainement un rôle clé dans l’écosystème émergent des services pour les PME», a expliqué Stefan Kuentz, responsable des investissements de Swisscom Ventures, le fonds de capital-risques de l’opérateur.

Plus de 8000 clients

Fondée fin 2013, Bexio avait déjà levé 4,5 millions de francs il y a deux ans, mais elle ne dévoile ni sa valorisation, ni ne donne d’informations sur son chiffre d’affaires et sa rentabilité. Elle compte une cinquantaine d’employés, basés à Rapperswil pour la plupart, en Allemagne et en Serbie. Elle revendique plus de 8000 clients. Un chiffre qui a doublé en un an et qui continue d’augmenter de «500 nouveaux clients par mois en moyenne».

La plateforme leur permet notamment d’établir offres et factures, de gérer les données clients et la comptabilité et propose une interface bancaire pour se connecter avec les cinq plus grandes banques suisses. Elle a par ailleurs racheté en janvier dernier la société berlinoise Elohna, afin de proposer une solution de comptabilité des salaires.

Marché suisse d’abord

Pour l’heure, le marché principal de Bexio est la Suisse. «Parallèlement, nous observons une demande croissante dans différents pays d’Europe où nous avons également déjà des clients. Nous pensons que cette croissance va aussi s’accélérer», ajoute un porte-parole.

En janvier, c’était Advanon, une start-up zurichoise, créé en 2015, qui annonçait avoir levé 13,5 millions de francs, incluant aussi Swisscom parmi ses investisseurs. Cette annonce faisait suite à celle de FinanceFox, qui a levé 28 millions de dollars en septembre dernier.

Lire aussi: Advanon lève 13,5 millions de francs

Publicité