Technologie

Swisscom rafle un nouveau «super client» à Salt

Après UPC, Coop a décidé de ne plus baser son offre de téléphonie mobile sur le réseau de Salt, mais sur celui de Swisscom

C’est une nouvelle perte pour Salt. Mercredi, Coop a annoncé, après quatorze ans de collaboration, qu’il ne voulait plus utiliser le réseau de l’opérateur mobile pour son offre de téléphonie. Le distributeur emploiera en tant qu’opérateur virtuel le réseau de Swisscom. Il y a pile une année, le câblo-opérateur UPC effectuait la même rocade.

Alors qu’UPC avait migré l’ensemble de ses clients sur le réseau de Swisscom, Coop laissera le choix à ses clients. S’ils ne font rien, ils resteront chez Salt et bénéficieront de l’offre «Swiss Flat». S’ils en font la demande, ils migreront sur le réseau de Swisscom, avec à la clé une nouvelle offre. Coop ne communique pas le nombre de ses clients mobiles, mais on peut les estimer à plusieurs dizaines de milliers.

Pas une question de prix

Le distributeur justifie son choix en titrant son communiqué «Coop Mobile bénéficie désormais du meilleur réseau de Suisse». Mais ne fournit aucune autre explication. Contacté, Salt affirme que «Salt et Coop Mobile ne partageaient pas le même point de vue quant à la poursuite du développement du partenariat. C’est pourquoi il a été décidé de ne pas prolonger la coopération.»

Lire aussi: Pascal Grieder: «Salt manque encore de flexibilité»

Comment expliquer ce divorce? «Le réseau Salt est de qualité inférieure à celui de Sunrise et Swisscom, les utilisateurs ont davantage d’appels interrompus. Mais ce n’est pas la seule raison pour laquelle UPC et Coop sont passés chez Swisscom. Salt est plus lent pour déployer de nouvelles technologies», affirme Jean-Claude Frick, expert télécoms chez Comparis. Pour lui, «il ne s’agit pas d’une question de prix, mais de fiabilité. C’est pour cela que Coop et UPC ont changé de fournisseur.»

Salt optimiste

Salt n’affiche aucune inquiétude suite à la perte de ce contrat et n’anticipe pas d’hémorragie de clients. «La satisfaction des «anciens clients» Coop Mobile à l’égard de nos produits et services est élevée. Nous ne nous attendons pas à ce que ces clients résilient davantage leurs contrats que la moyenne», affirme une porte-parole. Pour tenter de garder ces clients, Salt leur offrira des données illimitées jusqu’à la fin de l’année – sans garantir que cette offre sera reconduite.

Lire aussi: Salt digère la perte d’UPC et prépare la 5G

Jean-Claude Frick est moins optimiste: «C’est une très mauvaise nouvelle pour Salt, à cause de la perte de deux clients importants mais aussi pour son image. On ne sait pas ce que va faire l’opérateur à l’avenir. Son propriétaire français [Xavier Niel, ndlr] communique très peu concernant sa stratégie.»

Désormais, seule La Poste utilisera le réseau mobile de Salt. Aldi collabore avec Sunrise, alors que Swisscom est le fournisseur, entre autres, de Lyca Mobile, Mucho, Migros, Coop, UPC et de sa sous-marque Wingo.


Rectificatif

Des chiffres erronés ont été publiés jeudi dans l'infographie accompagnant cet article dans le journal. Swisscom compte 4,66 millions d’abonnés en téléphonie mobile, Sunrise 1,69 million et Salt 1,24 million.

Publicité