Coïncidence. Cette semaine, le Forum économique mondial se tient à Davos sous le signe de la quatrième révolution industrielle, marquée par l’essor de la numérisation. Et ce mardi, Swisscom a annoncé deux avancées sur ce même marché de la numérisation. L’opérateur a racheté la moitié du capital d’une entreprise genevoise active dans ce secteur. Swisscom a aussi annoncé avoir conclu un accord avec la banque Valiant pour identifier de manière numérique ses clients.

Lire aussi: Avec l’acquisition de Veltigroup, Swisscom renforce son offre en informatique

En rachetant 50% du capital de la société genevoise Open Web Technology, Swisscom effectue, en l’espace d’à peine plus d’un an, une deuxième acquisition en Suisse romande. En décembre 2014, l’opérateur rachetait Veltigroup et ses 480 employés, spécialisés dans les services aux entreprises. Open Web Technology est quant à elle positionnée dans le conseil en stratégie et en technologie, spécialisée dans la transformation numérique. «Ce domaine est clairement un marché d’avenir pour Swisscom, et nous acquérons ainsi des compétences importantes dans le domaine de la numérisation», expliquait mardi un porte-parole de l’opérateur.

Regroupement d’employés

Concrètement, Swisscom se profile un peu plus dans le conseil aux entreprises qui veulent anticiper et ne pas subir la transformation numérique. L’opérateur cite en exemple les entreprises de taxi et les hôteliers, bousculés respectivement par Uber et AirbNb et souvent dans l’incapacité de répondre à ces nouveaux concurrents issus du monde numérique. Les quelque 60 ingénieurs de la société Open Web Technology seront transférés au sein d’une nouvelle coentreprise de Swisscom, baptisée Swisscom Digital Technology. L’opérateur ne dit pas combien de ses propres employés migreront dans cette nouvelle coentreprise. Mais il précise qu’une trentaine de collaborateurs de Insentia, filiale de Veltigroup, seront ajoutés dans la nouvelle entité. Celle-ci comptera des clients actifs dans le domaine des télécommunications, de la banque et de l’assurance, du luxe ou encore de la sécurité, affirme Swisscom.

Innovation avec les banques

Et c’est justement dans le domaine bancaire que Swisscom a annoncé, également mardi, une percée via la numérisation. L’opérateur propose désormais aux banques un nouveau service permettant une identification numérique. Un premier projet est en cours avec la banque Valiant. Jusqu’à présent, précise Swisscom, il était obligatoire, pour ouvrir une relation d’affaires avec une banque, de se rendre physiquement dans une filiale. Or la Finma, l’autorité de tutelle des banques, devrait permettre a priori dès mars 2016 une identification en ligne. L’opérateur affirme que l’identification se fera en moins de dix minutes, en lien avec l’un de ses centres d’appel, en utilisant l’appareil photo de son smartphone et une carte d’identité.