Technologie

Swisscom s’est fait voler les données de 800 000 clients

Des noms, numéros de téléphone, adresses et dates de naissance ont été dérobés. L’opérateur dit avoir pris des mesures

Les données de 800 000 clients de Swisscom ont été dérobées. Ce mercredi matin, à l’occasion de la présentation de ses résultats annuels, l’opérateur a annoncé que l’un de ses partenaires de distribution – son nom n’est pas communiqué – s’est fait voler ces informations. L’opérateur dit avoir pris des mesures et permet à ses clients de vérifier par eux-mêmes s’ils ont été victimes de cet acte.

Lire aussi: Swisscom va supprimer 700 emplois d’ici à la fin de l’année

Les données en question sont le nom, l’adresse, la date de naissance et le numéro de téléphone. Il s’agit principalement des numéros de mobiles, mais aussi de certains numéros fixes. Swisscom affirme que «d’après la loi sur la protection des données, ces données sont considérées comme n’étant pas particulièrement sensibles». Aucune information de paiement et aucun mot de passe n’ont été dérobés, selon l’opérateur. Swisscom souligne que ce sont surtout des «coordonnées accessibles publiquement ou figurant dans les annuaires» qui sont concernées. Pourtant, les numéros de téléphones mobiles figurent très rarement dans les annuaires.

Vérification par SMS

Pour savoir s’ils ont été victimes de ce vol, les clients de Swisscom peuvent envoyer un SMS au numéro 444 avec le texte «Info». Immédiatement, ils reçoivent un SMS en retour – en allemand dans notre cas – pour savoir si leurs données sont concernées.

L’opérateur affirme mercredi que «les accès par des entreprises partenaires sont désormais surveillés de plus près. En cas d’activités inhabituelles, une alarme se déclenche automatiquement et les accès sont bloqués.» Il est aussi impossible de consulter d’importants volumes de données client.

Développement suit.

Publicité