Médias

Swisscom, la SSR et Ringier s’allient sur le marché publicitaire

Une coentreprise sera créée pour concurrencer Google et Facebook pour les annonces en ligne

C’est une alliance inédite qui a été annoncée lundi matin. Swisscom, la SSR et Ringier (propriétaire du Temps) ont présenté la création d’une coentreprise qui sera active sur le marché de la publicité. Il y a quelques années, l’opérateur télécom avait déjà approché les éditeurs de presse pour lancer un kiosque numérique. Ce projet n’a pas abouti et c’est désormais une alliance de plus grande importance, intégrant notamment le service public, qui est annoncée ce mardi.

Le but est clairement de tenir tête aux acteurs américains du domaine. «A eux seuls, l’année dernière Google et Facebook ont concentré environ 50% des parts du marché du secteur de la publicité numérique en Suisse», a déclaré dans un communiqué Marc Walder, directeur de Ringier. Concrètement, une société anonyme, dont le nom n’a pas encore été déterminé, sera créée. Elle comptera environ 290 collaborateurs et sera détenue à parts égales par les trois acteurs. La Commission de la concurrence devra encore donner son feu vert et l’entreprise devrait démarrer ses activités au premier trimestre 2016.

Ouverte à d’autres clients

Concrètement, l’opérateur télécom inclura les droits de commercialisation de Swisscom TV et de ses plateformes en ligne, ainsi que ses compétences technologiques. Quant à la SSR et Ringier, ils intègrent les droits de commercialisation de leurs offres de médias complémentaires et de forte diffusion. La future entreprise proposera ses services à toute société intéressée par ses services, annonce-t-elle.

Une conférence de presse sera tenue à la mi-journée, qui permettra d’en savoir plus sur le périmètre de l’entreprise, notamment sur la régie publicitaire pour les médias imprimés et la télévision.

Publicité