Télécoms

Swisscom supprime le roaming et attaque Sunrise et Salt

L’opérateur lancera un nouvel abonnement à 80 francs par mois. Il risque de faire ainsi mal à ses concurrents, qui proposent des prix plus élevés

Swisscom bouleverse à nouveau son portefeuille d’abonnements mobiles. Près de deux ans après le lancement des offres inOne, l’opérateur a annoncé jeudi qu’il les supprimerait toutes pour proposer un nouvel abonnement, baptisé inOne mobile go. C’est la première offre qui inclura un roaming illimité en Europe.

Disponible dès le 25 février, cet abonnement comprendra d’abord une offre complète en Suisse: téléphonie illimitée vers tous les réseaux suisses, SMS illimités et accès à internet sans limites de volume de données, à une vitesse maximale de 100 Mbit/s – un débit suffisant pour la quasi-totalité des consommateurs. La nouveauté, c’est ce que cet abonnement supprime les frais de roaming (itinérance) en Europe. InOne mobile go inclut en effet l’accès illimité à internet en Europe, au même débit qu’en Suisse. Ce n’est qu’après l’utilisation de 40 Go de données par mois – un volume quasiment impossible à atteindre – que le débit est bridé en Europe. Il n’y aura pas non plus de limite pour les appels effectués depuis l’Europe et les SMS.

Lire aussi: Swisscom rafle un nouveau «super client» à Salt

Prix en baisse

Cet abonnement coûtera 80 francs par mois, voire 60 francs par mois pour celles et ceux qui possèdent déjà un contrat pour le fixe (inOne home) avec Swisscom. Cette nouvelle offre est sensiblement moins chère que celles proposées actuellement par l’opérateur. Aujourd’hui, les offres comparables de Swisscom coûtent entre 120 et 180 francs par mois. Dès le 25 février, les clients de ces offres pourront passer à inOne mobile go ou les conserver.

Lire aussi: La loi sur les télécoms, si favorable à Swisscom

Du côté de la concurrence, Sunrise propose, pour 130 francs par mois, l’abonnement «Europe & US», qui inclut les Etats-Unis, mais il n’offre qu’un volume de données de 4 Go à l’étranger. Salt, de son côté, commercialise l’abonnement «Europe» (89 francs par mois hors promotion) comparable à celui de Sunrise, avec cette même limitation de données à l’étranger.

Situation inhabituelle

Pour Jean-Claude Frick, analyste télécoms chez Comparis, «Swisscom élimine le roaming alors que ses concurrents imposent encore des limitations. Un volume de 40 Go par mois est énorme. Du coup, Sunrise et Salt devront réagir.» Le spécialiste note que «le nouvel abonnement est moins cher que les abonnements actuels, et c’est inhabituel de sa part».

Selon Jean-Claude Frick, la situation en Suisse est spéciale, l’opérateur historique – qui détient plus de 60% du marché – étant plus agressif que ses concurrents. «Normalement, vous attendriez ce comportement de la part de concurrents plus petits et plus agiles… Swisscom est si dominant et possède de si bons contrats avec les opérateurs étrangers qu’il peut se permettre de lancer une telle offre.»

Publicité