Swisscom pourrait racheter d'ici à la fin de l'année la part de 25% que possède Vodafone dans sa division mobile. Carsten Schloter, directeur de Swisscom, l'a évoqué mercredi lors de la présentation des résultats du troisième trimestre. Le même jour, le Wall Street Journal évoquait un prix de vente de 3 milliards de dollars, soit 3,75 milliards de francs.

En novembre 2000, Vodafone avait acquis cette participation pour 4,5 milliards de francs. Celle-ci a été rentable pour l'opérateur britannique - sur les neuf premiers mois de 2006, le résultat opérationnel de Swisscom Mobile s'est par exemple élevé à 1,1 milliard de francs. Vodafone, qui compte 186 millions de clients dans le monde, a décidé depuis plusieurs mois de vendre ses participations minoritaires non stratégiques: en Suède, en Belgique, au Japon, et peut-être bientôt aux Etats-Unis. Swisscom est pressenti pour le rachat de ces 25%.

Swisscom Mobile est en constant recul: la division a accru le nombre de ses clients sur neufmois (9,3% à 4,56 millions), mais a vu son chiffre d'affaires reculer (-5,3% à 2,99 milliards). Les prix baissent, les clients optent pour des offres prépayées et des tarifs forfaitaires. Le revenu mensuel moyen par client est désormais de 66 francs: il était de 77francs début 2005... Et le chiffre d'affaires lié au transfert de données (Internet mobile, téléchargement de jeux et de sonneries) a certes progressé de 29%, mais il ne représente que 5% des revenus de la division. Swisscom détient encore 65% du marché de la téléphonie mobile.