Valves

Symetis se lance sur un nouveau marché pour ses valves cardiaques

Le spécialiste vaudois reprend la start-up Middle Peak Medical et accroît sa gamme de produits

La société vaudoise Symetis, considérée comme l’un des leaders dans l’implantation non invasive de valves cardiaques, a annoncé la reprise de la start-up allemande Middle Peak Medical forte d’une équipe d’une douzaine de spécialistes en Californie. Cette acquisition, dont le prix d’achat n’a pas été communiqué, constitue un nouveau relais de croissance. «Il s’agit d’une opportunité unique. Middle Peak Medical restera basée aux Etats-Unis. Cette reprise accroîtra notre gamme de produits dans le domaine des valves mitrales», explique Jacques Essinger, directeur de Symetis, une entreprise de 291 collaborateurs.

Actuellement, Symetis est principalement active dans le domaine des valves aortiques. «Aux Etats-Unis, on compte environ 600 000 patients chaque année présentant des pathologies aortiques. 20% d’entre eux sont traités par voie chirurgicale ou par transcatheter, sans faire recours à une opération à cœur ouvert.

Environ 2,5 millions de patients potentiels aux Etats-Unis

Les pathologies de la valve mitrale concernent 2,5 millions de patients chaque année aux Etats-Unis, mais pour l’instant seuls 2% d’entre eux sont traités, note Jacques Essinger qui ambitionne de mener les produits de Middle Peak Medical en phase clinique d’ici 1 à 2 ans. Le marché des valves mitrales pourrait être trois à quatre fois supérieur à celui des valves aortiques, dont nous espérons obtenir 10% du marché d’ici 2020.»

Publicité