Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
L'entrée du siège de Tamedia, le 18 juillet 2017
© CHRISTIAN BEUTLER

Entreprises

Tamedia et Goldbach Group annoncent un partenariat stratégique

En unissant leurs forces, le groupe de médias zurichois et la société de vente d’espaces publicitaires visent la pole position sur le marché suisse de la publicité. Goldbach continuera à exister en tant qu’entreprise de distribution intégrée au sein de Tamedia

Tamedia veut racheter la société de vente d’espaces publicitaires Goldbach Group. Ensemble, ils visent la pole position sur le marché suisse de la publicité. Le groupe de médias a soumis une offre publique d’achat au prix de 35,50 francs par action.

Les deux groupes souhaitent par ailleurs développer leurs offres en Allemagne et en Autriche, ont indiqué les deux sociétés vendredi dans un communiqué commun. Goldbach continuera à se présenter sur le marché en tant qu’entreprise autonome.

«Il s’agit d’une chance pour le marché suisse des médias dont profiteront également nos médias de news», déclare Christoph Tonini, directeur de Tamedia. La reprise est soumise à l’accord de la Commission fédérale de la concurrence (Comco).

Reprise intégrale

Tamedia a déposé le préavis d’une offre publique d’achat portant sur l’intégralité des 6’091’352 actions émises de Goldbach Group. Cette offre prévoit un prix de 35,50 francs au comptant par action nominative de Goldbach Group AG, ce qui correspond à un prix d’achat d’environ 216 millions de francs pour 100% des actions. Si cette reprise est réalisée par la présentation de plus de 50% des actions, Tamedia prévoit de faire radier le groupe Goldbach de la cotation à la Bourse suisse SIX.

Avec Beat Curti et Veraison Sicav, les deux plus grands actionnaires de Goldbach ont garanti à Tamedia l’acquisition de leurs actions. Beat Curti et les sociétés qu’il contrôle détiennent aujourd’hui au total 19,84% des actions (sans options) de Goldbach Group AG. La Veraison Sicav détient 19,09% des actions de l’entreprise.

Deux mastodontes

Avec plus de 50 médias et plateformes numériques, Tamedia atteint une grande partie de la population suisse dans toutes les régions linguistiques. En Suisse romande, l’éditeur contrôle notamment 20 Minutes, 24 Heures, la Tribune de Genève et Le Matin.

Lire aussi: Tamedia dément la mort imminente du «Matin» papier

Le groupe Goldbach possède en Suisse une position dominante dans la distribution de médias électroniques. Il y a la maison Goldbach Group AG, mais aussi la société de commercialisation télévisée Goldbach Media (Switzerland) SA à laquelle sont rattachées les filiales de RTL et ProSiebenSat.1 ainsi que la société de commercialisation de publicités numériques Goldbach Audience (Switzerland) AG, dont IP Deutschland et SevenOne Media détiennent chacune 24,95%.

Goldbach continue sa route

Le groupe Goldbach continuera à exister en tant qu’entreprise de distribution intégrée au sein de Tamedia sur son site actuel de Küsnacht (ZH). La société emploie près de 340 personnes en Suisse, en Allemagne et en Autriche.

Michi Frank restera directeur de Goldbach, mais entrera à la direction générale de Tamedia. Il continuera à diriger Goldbach avec ses cadres actuels. Goldbach constituera, sous la houlette de Tamedia, le centre de compétence pour la publicité numérique télévisée, vidéo, audio et de tiers.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)