Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le chiffre d’affaires s’est replié de 5,1%, à 503,6 millions de francs.
© URS FLUEELER

MÉDIAS

Tamedia a vu ses profits baisser de 22%

Tamedia a enregistré des résultats en baisse au premier semestre 2016.

Le bénéfice net du groupe de presse zurichois a baissé de 22% à 55,8 millions de francs. Ce recul est notamment dû à la baisse du résultat financier par rapport à l’exercice précédent, où il avait contribué au résultat global à hauteur de 17 millions de francs, grâce à la vente d’une participation, explique jeudi Tamedia dans un communiqué.

Le chiffre d’affaires s’est, lui, replié de 5,1%, à 503,6 millions de francs, en raison de la baisse des recettes publicitaires du secteur print. En conséquence, le résultat d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) a enregistré un recul de 6,9% à 99,7 millions et le bénéfice avant impôts et intérêts (EBIT) s’est affaibli de 15,4% à 61,3 millions.

Les offres du secteur Digital (domaine du numérique) et l’ensemble des plateformes journalistiques numériques de Tamedia ont déjà contribué, pro forma, à hauteur de 30,9% au chiffre d’affaires et à 49,9% à l’EBITDA, précise le communiqué.

Outre son titre phare, le quotidien zurichois «Tages-Anzeiger», Tamedia possède en Suisse romande les quotidiens «La Tribune de Genève», «24 heures» et «Le Matin».

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)