Médias

Tamedia rachète Ricardo.ch pour 240 millions de francs

Après Doodle, homegate.ch, jobs.ch ou Zattoo, c’est au tour de Ricardo.ch de passer dans le giron du groupe de presse zurichois Tamedia.

Le groupe zurichois Tamedia s’est finalement offert la plateforme de commerce en ligne Ricardo. Selon un communiqué publié mardi matin, le groupe de presse zurichois a déboursé 240 millions de francs pour l’entreprise fondée à Baar (ZG).

Cette acquisition permet à Tamedia d’élargir son portefeuille numérique – qui contient déjà Doodle, homegate.ch, jobs.ch, Trendsales ou Zattoo – à 13 entreprises qui opèrent non seulement en Suisse, mais également dans plusieurs pays européens, ajoute le communiqué.

Syngergies

«Nous souhaitons continuer à développer l’activité première du groupe Ricardo grâce aux effets de réseau qui se créeront avec nos propres médias tels que 20minuten.ch/20minutes.ch», indique Christoph Tonini, président de la direction générale de Tamedia, cité dans le communiqué repris par l’ATS.

Le géant des médias, dit aussi vouloir exploiter des «synergies entre les plateformes de petites annonces olx.ch et tutti.ch, en pleine croissance».

Ricardo.ch a été fondé en novembre 1999 à Baar, dans le canton de Zoug, et appartient depuis 2008 au groupe de presse sud-africain Naspers. Il emploie 190 personnes en Suisse et 30 en France.

Sa plateforme ricardo.ch compte plus de 2,3 millions de membres et réalise un chiffre d’affaires annuel de 660 millions de francs. Son rachat par Tamedia doit «permettre de développer des synergies extraordinaires», souligne de son côté le patron du groupe zougois Christian Kunz.

L’opération doit encore être approuvée par les autorités de la concurrence.

Publicité