travail

Le taux de chômage baisse encore, à 2,7%

Le relevé du Secrétariat d'Etat à l'économie fait état d'une baisse générale des inscriptions aux ORP, y compris chez les plus âgés et les plus jeunes

La situation sur le marché du travail en février en Suisse s'est très légèrement améliorée. Le taux de chômage a diminué à 2,7% pendant le mois sous revue, contre 2,8% en janvier, selon les relevés du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) diffusés jeudi.

A fin février 2019, 119 473 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 4489 de moins que le mois précédent. En glissement annuel, le chômage a diminué de 24 457 personnes (-17,0%).

Pour nuancer un peu ces chiffres: Le chômage en Suisse, une vision partielle de la réalité

58% d'hommes

Parmi eux, 58,3% sont des hommes et 41,7% des femmes. Les Suisses représentent la majorité (51,1%) et la part des étrangers atteint 48,9%. L'essentiel est au chômage entre un et six mois (67,1%), 20% y restent entre sept et 12 mois et le reste pendant plus d'un an.

Par région, le taux de chômage atteint 2,2% en Suisse alémanique (-0,1 point de pourcentage) et 3,8% en Suisse romande et dans le Tessin (-0,2 pp).

Lire également: Le chômage, un cas de figure que les Haut-Valaisans connaissent si peu

Baisse autant chez les aînés que les jeunes

La baisse est visible dans toutes les catégories. Le chômage des jeunes (de 15 à 24 ans) atteint 2,3%, passant à 12 779 personnes.

Même tendance pour les chômeurs de 50 ans: il a atteint 2,5% pour s'établir à 33 377 personnes par rapport à janvier. Par rapport au même mois de l'année précédente, cela correspond à une diminution de 14,7%.

L'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits se chiffre à 197 072 personnes, soit 5,5% de moins qu'au même mois de l'année précédente. Le nombre de places vacantes a lui progressé de 5174 places le mois dernier, passant à 36'766.

Lire aussi: La Suisse prend lentement congé du plein-emploi

Forte baisse du chômage partiel

Par ailleurs, en décembre 2018, le chômage partiel a touché 842 personnes, soit une baisse de 7,1% par rapport au mois précédent. Le nombre d'entreprises ayant eu recours à de telles mesures a diminué de 4,9%, passant à 58 et celui des heures de travail perdues a chuté 20,2%, pour s'établir à 42'294 heures.

Selon les données provisoires fournies par les caisses de chômage, 2300 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage en décembre 2018.

Publicité