EasyJet est alignée avec l’objectif de la Suisse d’atteindre zéro émission nette d’ici à 2050. Dans ce contexte, la révision de la loi sur le CO2 est une étape importante. Cependant, la proposition de taxe carbone est une fausse bonne idée qui ne répond pas efficacement au défi de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le transport aérien étant une activité internationale, des solutions doivent être mises en place à l’échelle mondiale pour avoir un réel impact. Il est également important de souligner qu’un tiers des émissions de carbone provient des vols court-courriers (moins de 1500 km), tandis que deux tiers proviennent des vols moyen et long-courriers (plus de 1500 km).