Au sens premier du terme, la taxe carbone atteint son but en Allemagne: les pollueurs paient. Cela s’est vérifié cette semaine avec la publication des chiffres de l’inflation, qui atteint 3,8% en rythme annuel.