Une fois la crise du coronavirus maîtrisée, Joe Biden va très vite s’atteler à de nouvelles priorités: taxer les plus riches. Le président démocrate compte augmenter l’impôt sur les hauts revenus de 37 à 39,6% pour les ménages américains gagnants plus de 400 000 dollars (environ 364 000 francs) par an. Il souhaite également faire passer le taux d’imposition sur les plus-values pour ceux gagnant plus d’un million de dollars de 20 à 39,6%. C’est une toute petite frange de la population qui est concernée: à peine 0,3% des contribuables. Mais qui jusqu’ici s’avère privilégiée sur le front fiscal alors que la classe moyenne boit la tasse, insiste Joe Biden.

Lire aussi: Joe Biden: «L’Amérique est prête à redécoller!»