Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
La star portugaise du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a été le protagoniste phare de la finale de la Ligue des Champions 2016-2017 opposant son club à la Juventus de Turin.
© Angel Martinez/Real Madrid/Getty

Droits sportifs

Teleclub a ravi la Ligue des champions à la SSR

La chaîne sportive de Swisscom diffusera la prestigieuse compétition européenne de football à partir de la saison 2018/2019. Le service public refuse de participer à «cette surenchère»

Teleclub a perdu le hockey sur glace l’an dernier au profit d’UPC. Mais la filiale de Swisscom vient de gagner le football au détriment de la SSR. La chaîne sportive a acquis les droits pour la Ligue des champions et l’Europa League dès la saison 2018/19, ainsi que pour les deux suivantes.

Lire aussi: UPC créé une chaîne sportive pour diffuser le hockey sur glace

«C’est un coup dur»

Confirmé mardi après des rumeurs dans la presse, cet accord marque un changement majeur dans le paysage médiatique suisse. Jusqu’ici, c’est la SSR qui détenait les droits des deux compétitions. Elle était la dernière chaîne de service public à le faire en Europe. Mais, cette fois-ci, elle a décidé de ne pas suivre. «La surenchère a ses limites, résume Massimo Lorenzi, le chef des sports à la RTS. Nous ne pouvons pas sacrifier notre offre sportive, qui est unique dans sa variété et sa densité, pour nous concentrer uniquement sur le football. Même si, on ne peut pas se le cacher, c’est un coup dur.»

Faudra-t-il désormais payer plus cher que le franc et les quelques centimes par jour de la redevance pour voir la Ligue des champions? La question résonne d’une manière particulièrement cinglante au moment où l’existence du service public est remise en question par l’initiative «No Billag» et où le mandat de la SSR doit être redéfini par les autorités.

La SSR n’a pas jeté l’éponge

Mais la partie n’est pas encore jouée. D’une part, Teleclub a indiqué que certains matches – une minorité, en réalité – pourraient être diffusés sur la chaîne gratuite Teleclub Zoom, qui sera lancée début 2018 en Suisse romande. Dans son communiqué, la société explique également que les détails de l’accord passé avec l’entreprise TEAM Marketing, qui commercialise les droits télé de l’UEFA, sont en cours de finalisation.

La SSR non plus n’a pas fini de négocier. Massimo Lorenzi confirme que le diffuseur national reste en négociation avec «plusieurs parties pour voir ce que l’on peut encore récupérer». Est-ce avec Teleclub, à qui la SSR pourrait racheter une sous-licence, comme c’est le cas pour le football suisse? Ou avec TEAM Marketing? Il refuse d’en dire davantage.

Lire aussi: La SSR, le plus grand terrain de sport du monde

Comme c’est la coutume dans ce genre de transaction, Teleclub et l’UEFA ont convenu de ne pas divulguer les détails du contrat. Mardi, certains médias évoquaient la somme de 20 millions de francs par saison.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)