Vous cherchez un nouvel abonnement de téléphonie mobile totalement illimité en Suisse? C’est-à-dire avec des appels à volonté, aucune restriction pour les SMS, ni pour le volume de données et la vitesse d’accès à internet? Chez Swisscom, vous opterez pour l’abonnement inOne Mobile, qui vous coûtera 80 francs par mois. Chez Sunrise, un abonnement équivalent (Swiss Unlimited) vous est facturé 65 francs par mois. Chez Salt, en temps normal, l’abonnement Swiss est proposé 59,95 francs par mois.

Il y a donc des différences très importantes entre les opérateurs pour du 100% illimité en Suisse. Et les différences sont plus marquées encore si vous acceptez de faire quelques concessions, par exemple en acceptant une vitesse de connexion légèrement bridée ou un volume de données réduit, par exemple à 5 Go par mois – Salt propose ainsi l’abonnement Basic à 39,95 francs mensuels.

Sans itinérance

Mais pour celles et ceux qui veulent de l’illimité total en Suisse, il n’y a aucune fatalité à payer entre 60 et 80 francs par mois, comme l’a montré une étude publiée la semaine passée par le portail alémanique Dschungelkompass. Celui-ci a passé en revue des dizaines d’offres provenant non seulement des trois opérateurs, mais aussi de nombreuses marques telles Yallo, M-Budget, Lidl Mobile ou encore Coop Mobile. Résultat: que ce soit via des offres régulières ou des promotions, il est possible d’obtenir des abonnements illimités entre 25 et 30 francs par mois. A condition de ne pas exiger que son abonnement inclue appels vers et de l’étranger, et accès à internet hors de Suisse. «Toute personne qui n’est pas régulièrement à l’étranger ou qui ne passe pas d’appels à l’étranger peut se passer d’abonnements coûteux et s’en sort mieux avec un tarif forfaitaire bon marché, même si cela signifie que des frais d’itinérance supplémentaires sont encourus pour un séjour à l’étranger», affirme Oliver Zadori, l’un des responsables de Dschungelkompass.

Ainsi, Yallo, Lebara ou encore Wingo proposent des abonnements entre 35 et 30 francs par mois via des offres promotionnelles. Il faut saisir le bon moment pour y souscrire, avec parfois une première année à moitié prix et parfois la possibilité de résilier l’abonnement dans un délai de deux mois. «En ce qui concerne les prix promotionnels, vous devez toujours vous demander si la réduction est valable pour toujours ou seulement pour quelques mois», avertir Oliver Zadori.

Lire aussi: Les clients de Swisscom, Salt et Sunrise n’ont plus le droit de se plaindre

Salt innove

A noter que Salt vient de lancer une offre particulièrement intéressante, en partenariat avec le WWF: son abonnement Swiss est proposé 39,95 francs et 10 francs par mois sont versés aux WWF. Cette offre est valable jusqu’au 16 août. Mais il est possible qu’elle soit reconduite, comme le font la plupart des vendeurs de services mobiles. Entre 40 et 50 francs par mois, on trouve de nombreuses offres régulières de Digitec, Wingo et Yallo. Il vaut donc vraiment la peine de comparer les offres avec soin, d’autant que les prix baissent: depuis sont dernier baromètre effectué en septembre 2019, Dschungelkompass note que le prix de l’offre la moins chère coûte 15 francs de moins.

Le portail de comparaison s’est aussi intéressé aux petits utilisateurs, qui téléphonent 60 minutes par mois, envoient 10 SMS et n’ont besoin que d’un volume de données de 300 Mo. Pour ces profils, c’est bien sûr encore moins cher: l’on trouve des offres dès 10 francs par mois chez TalkTalk, Sunrise, Mucho Mobile ou encore Lidl Connect.


Swisscom propose des téléphones d’occasion

Depuis fin juin, l’opérateur imite Migros et propose des téléphones reconditionnés grâce à un partenariat avec Recommerce Suisse. Le client bénéficie d’une remise qui peut aller jusqu’à 70% par rapport au prix du même modèle neuf, affirme Swisscom. Les téléphones ainsi proposés bénéficient d’une nouvelle garantie de 12 mois. Des opérateurs, comme Mobilezone, M-Budget Mobile, ou des boutiques en ligne, comme Digitec-Galaxus ou encore des acteurs de la vente événementielle (eboutic.ch, deindeal.ch), se sont également lancés sur le marché de l’occasion. LT