Horlogerie

Thierry Stern: «On pourrait me proposer 20 milliards pour Patek Philippe, ça ne changerait rien»

La manufacture genevoise n’est pas à vendre, répète le président de l’entreprise familiale Patek Philippe. Thierry Stern inaugurera ce week-end une exposition à Singapour dont le but est d’ouvrir la haute horlogerie au plus grand public

Cela se passe peut-être à 10 500 kilomètres de son quartier général, il n’empêche. C’est un événement d’importance cruciale pour Patek Philippe. Pour la cinquième fois de son histoire, la manufacture genevoise organise cette fin septembre à Singapour une gigantesque exposition qui se tient tous les deux ans à différents endroits du monde.

Son président, Thierry Stern, détaille son ambition «d’ouvrir la haute horlogerie au grand public» et revient en outre sur les rumeurs de vente de la marque réapparues ce début d’année.