Surveillance

Thomas Bauer remplace Anne Héritier Lachat à la présidence de la Finma

Docteur en droit, Thomas Bauer était partenaire de la division juridique de la société Ernst & Young jusqu’à fin 2014

Docteur en droit, Thomas Bauer a travaillé pour le cabinet d’audit et de conseil Ernst & Young de 1994 à 2014. Jusqu’à son départ, il y était partenaire responsable du domaine concernant la législation sur l’insolvabilité et la restructuration. Il exerce actuellement une activité à temps partiel au Tribunal cantonal de Bâle-Campagne.

Thomas Bauer entrera au conseil d’administration de la FINMA en août, pour y effectuer son apprentissage, a déclaré la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf devant la presse. Son expertise avérée, qui porte sur le droit bancaire, l’obligation de diligence et la prévention du blanchiment d’argent, a fait de lui le candidat idéal au terme d’un processus qui s’est étalé sur plusieurs mois.

Début 2016, ce Bâlois, membre de l’UDC, prendra la succession de la socialiste Anne Héritier Lachat, qui préside le gendarme des marchés financiers depuis 2011 et a dû notamment faire face à la crise entre les établissements bancaires suisses et les Etats-Unis.

Le Conseil fédéral a pris acte de la décision de la professeure genevoise de 65 ans de partir à fin 2015, au terme de la période administrative. Le vice-président du conseil d’administration de la FINMA Paul Müller quitte aussi le bateau. Son successeur sera désigné ultérieurement.

Plus de Romand

Le conseil d’administration ne comptera plus de Romand dès l’an prochain. Mais cette lacune sera comblée à la prochaine vacance, a assuré la ministre des Finances.

Le Conseil fédéral a nommé trois nouveaux membres pour remplacer Paul Müller, ainsi que Jean-Baptiste Zuffery et Joseph Rickenbacher qui ont quitté le conseil d’administration l’an dernier. Il a choisi deux femmes et un Tessinois, tout en s’efforçant d’assurer une bonne représentation des banques et des assurances dans le conseil et en évitant tout conflit d’intérêts, d’après Mme Widmer-Schlumpf.

Il s’agit de Renate Schwob, 62 ans, ancienne vice-présidente du comité exécutif de l’Association suisse des banquiers (ASB); de Marlene Amstad, 47 ans, conseillère régionale de la Banque des règlements internationaux (BRI) à Hongkong, et du Tessinois Bernard Keller, 62 ans, membre de la direction du groupe Julius Bär jusqu’à fin 2014.

Publicité