C’est un peu indirectement que la Banque nationale suisse (BNS) l’a annoncé ce mardi matin: après un petit mois d’absence, Thomas Jordan est de retour aux affaires. Le président de l’institution était en arrêt maladie après une opération du cœur. L’intervention, «préventive», avait eu lieu après un contrôle. Sans donner d’indication sur la durée de son absence, l’institution avait toujours assuré que son responsable se «portait bien».