SwissCovid ne sera pas débranchée. Sans surprise, le Conseil fédéral a défendu la semaine passée l’app de traçage des contacts. Interpellé par des parlementaires, l’exécutif a estimé que l’app, lancée l’été dernier, permet de lutter contre la pandémie, notamment parce que plus de 70 000 codes Covid-19 ont été saisis depuis juillet 2020.

Fin de l’histoire? Non. Car l’app continuera à opposer deux camps irréconciliables. D’un côté, les critiques qui affirment que 1,68 million d’utilisateurs, c’est bien peu, d’autant que l’app a été téléchargée 2,98 millions de fois. Sans parler des délais pour obtenir ces fameux codes Covid-19. En face, les partisans de l’app estiment que 800 codes Covid-19 saisis en moyenne par semaine par les utilisateurs, c’est bien, et que l’app a ainsi prouvé son utilité.