En dépit des chiffres, de manière contre-intuitive, la pandémie semble affecter les femmes davantage que les hommes: leurs responsabilités professionnelles les ont placées en première ligne contre le virus; le confinement a mis à rude épreuve leurs responsabilités dans l’organisation familiale; l’isolement a pu mettre en danger leur santé; et les conséquences économiques menacent encore leur stabilité financière.