Court-circuit

Toujours plus intrusif, Facebook pourrait bientôt exiger notre photo

Le réseau social teste un système de reconnaissance des utilisateurs par leur visage. Une initiative qui soulève de nombreuses questions 

Les deux milliards d’utilisateurs de Facebook doivent se préparer à une innovation qui risque de les troubler. Le réseau social teste en effet un système de reconnaissance par des photos. Lors d’une connexion jugée suspecte par le système, Facebook pourrait exiger de l’utilisateur qu’il lui envoie une photo de son visage pour prouver qu’il s’agit bien de lui.

La société de Mark Zuckerberg teste actuellement ce service de manière limitée. Plusieurs utilisateurs ont posté, notamment sur Twitter, des messages montrant la requête de Facebook: «Téléchargez s’il vous plaît une photo de vous qui montre clairement votre visage. Nous la vérifierons et la supprimerons ensuite définitivement de nos serveurs.» Ce type de demande pourrait se généraliser en cas de connexion depuis un nouvel appareil ou depuis un pays exotique, par exemple.

Reste qu’il faudra une bonne dose de confiance envers le réseau social pour lui envoyer ainsi ses clichés. Facebook ne précise pas quand la photo doit avoir été prise, et par qui. Comme le fait remarquer le site spécialisé Wccftech, ce sont peut-être les personnes les moins bien intentionnées – un collègue agressif ou un ex assoiffé de revanche – qui possèdent des clichés susceptibles de leur permettre d’accéder à un autre compte…

Publicité