La Côte d’Azur, Bora Bora ou Porto Cervo semblent tout à coup beaucoup plus ringards. Après avoir privatisé des îles, fait construire des super-yachts de la taille d’un bateau de croisière, les grandes fortunes, désormais, partent en vacances dans l’espace. Après Richard Branson mi-juillet, c’est au tour de Jeff Bezos de s’y essayer. Ce mardi, le fondateur d’Amazon s'est envolé au-delà du ciel, inaugurant ainsi le premier vol touristique de sa société Blue Origin.

Si l’on en croit les deux milliardaires, Elon Musk, ainsi que tous ceux qui gravitent autour de ce nouveau segment touristique, ces deux vols ne sont que les prémices d’un tourisme spatial amené à se développer à la vitesse de la lumière.