Le coronavirus, ce n’est pas bon pour le tourisme suisse. Celui-ci craint d’ores et déjà l’impact de l’épidémie de pneumonie virale sur ses activités. Il y a de quoi: Pékin a suspendu les voyages organisés et déconseille à ses ressortissants de partir à l’étranger. En 2018, un peu plus d’un million de touristes chinois ont visité notre pays, soit 5% des visiteurs ou encore 3,5% des nuitées.