Technologie

Toutes les nouvelles Tesla seront 100% autonomes

Les nouvelles voitures électriques de luxe seront équipées de série de la fonction Autopilot, avec de nouveaux capteurs

Huit caméras au lieu d’une actuellement, afin de disposer d’une vision à 360 degrés sur une distance de 250 mètres. Quinze capteurs ultrasoniques de dernière génération, deux fois plus puissants que les actuels. Et des équipements informatiques embarqués quarante fois plus puissants qu’aujourd’hui. Dans la nuit de mercredi à jeudi, Tesla a effectué une démonstration de force pour prouver ses avancées vers la voiture autonome. Désormais, toutes les voitures électriques du fabricant de berlines de luxe seront équipées de la fonction Autopilot, qui doit permettre une conduite sans intervention humaine.

Elon Musk, directeur de Tesla, est allé jusqu’à promettre une démonstration de conduite totalement autonome, d’ici à la fin 2017, entre Los Angeles et New York, la voiture étant ensuite capable de se parquer elle-même. Mais l’entrepreneur s’est montré aussi prudent, ne pouvant dire quand toutes les fonctions de conduite autonome pourront être activées: cela dépendra avant tout du législateur, a-t-il affirmé.

«Shadow mode»

Avec cette annonce, qui intervient pile une semaine avant la publication de résultats trimestriels très attendus, Tesla veut montrer que son Autopilot, suspecté d’avoir causé un accident fatal à son conducteur cet été aux Etats-Unis, progresse sensiblement. «Il semble que les fonctions Autopilot sont désormais très proches d’un vrai Autopilot, et pas juste un nom pour une suite de fonctions autonomes», a affirmé au «New York Times» un analyste de la société de recherche Kelley Blue Book.

Elon Musk affirme par ailleurs que l’Autopilot fonctionnera ces prochains mois en «shadow mode»: il ne sera pas totalement activé, mais fonctionnera en arrière-plan, pour simuler la conduite informatique afin de la comparer à la conduite humaine. Une manière pour Tesla d’améliorer son système en permanence dans des conditions de circulation réelle.

Surcoût

Le surcoût, pour l’acquéreur d’une Tesla situé en Suisse, sera de 8200 francs, pour une Model S, avec l'activation de toutes les fonctions (ou de 5100 francs avec une activation partielle). Elon Musk, qui doit prouver que ses usines peuvent livrer tous les véhicules achetés, s’appuie pour l’heure sur un carnet de commandes rempli. Mercredi, on apprenait que les nouvelles réservations de la Model 3, la Tesla qui doit coûter environ 35 000 dollars, ne seront pas honorées avant mi-2018. Les premières Model 3 commandées précédemment doivent, quant à elles, commencer à être livrées fin 2017 aux Etats-Unis.

Lire aussi: L’accident mortel d’une Tesla jette une ombre sur les voitures autonomes

Tesla joue son avenir en dévoilant son Model 3 à 35 000 dollars

Publicité