Trafigura, un des principaux négociants en pétrole, a annoncé lundi s’être associé avec un fonds, IFM Investors, pour créer une entreprise appelée à investir dans les énergies renouvelables. Nala Renewables, c’est son nom, prévoit de se doter d’un portefeuille de projets solaires, éoliens ou dans la gestion d’énergies vertes d’une capacité totale de 2 gigawatts (ce qui correspond à la puissance d’un barrage aussi important que celui d’Assouan, en Egypte) au cours des cinq prochaines années.