Transports

Le train à hydrogène trouve sa voie

Si la voiture à hydrogène peine à s’imposer, un tournant est en train de s’amorcer dans le secteur ferroviaire. Un tournant teinté de vert

Le premier train à hydrogène qui roulera aux Etats-Unis sera suisse. Flirt H2 – c’est son nom – reliera San Bernardino à Redlands, au sud de Los Angeles. Si tout se déroule comme prévu, les premières rames parcourront la dizaine de kilomètres qui séparent les deux villes en 2024 et elles seront issues des ateliers du groupe Stadler, basé à Bussnang, dans le canton de Thurgovie. Les autorités régionales ont d’ores et déjà pris une option pour quatre trains supplémentaires.

Lire aussi: Des trains à batterie ou à hydrogène pour l’après-diesel