Dans la série des mesures annoncées vendredi par le Conseil fédéral, il en est une à laquelle les milieux patronaux s'étaient unanimement opposés. Le gouvernement a décidé de réintroduire l’obligation de travailler à domicile, à partir du lundi 20 décembre, «afin de réduire les contacts et le nombre de pendulaires, a ajouté en conférence de presse le conseiller fédéral Alain Berset vendredi. Nous sommes conscients que c’est un pas important.»